Développez votre activité grâce aux aides

Vous avez décidé de créer ou de reprendre une PME ? Vous souhaitez développer votre activité mais vous rencontrez des difficultés ? De nombreuses aides financières sont proposées par les pouvoirs publics. Tour d’horizon des solutions proposées.

Des solutions pour bien démarrer sa création ou sa reprise d'activité
Aides directes ou crédits d’impôts, les solutions proposées pour les entrepreneurs sont nombreuses. Le Nouvel accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise (Nacre) vous accompagne durant trois ans pour le montage de votre projet, sa structuration financière et le démarrage de votre activité. Vous sortez d’une période de chômage ? Vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce) de la part de Pôle emploi, tandis que l’Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (Accre) vous exonère, notamment, partiellement des charges sociales pendant un an.
Autre opportunité d’accompagnement, le Contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape). Celui-ci vous permet de bénéficier du soutien continu d’une entreprise ou d’une association. En échange, vous vous engagez à suivre un programme de préparation à la création ou à la reprise, et à la gestion d’entreprise.

Des aides spécifiques selon les besoins
Nombreux sont les moments importants dans la vie d’une entreprise. Certains financements publics peuvent vous êtes attribués, pour favoriser l’embauche par exemple. Ces aides dépendent de la situation géographique où est effectuée l’embauche, certains secteurs connaissant en effet des difficultés économiques et sociales (zones franches urbaines, zones de redynamisation urbaine, zones de revitalisation rurale) ou encore de certaines catégories de salariés (handicapés, apprentis, en insertion, saisonniers…). D’autres financements publics sont attribués sous forme d’allègements fiscaux, crédits d’impôts ou déductions fiscales. Vous avez un projet d’export ? Des aides publiques destinées aux TPE et PME françaises soutiennent les projets à vocation export clairement identifiée.
Enfin, certains secteurs fragiles ou en difficultés économiques font également l’objet d’aides spécifiques : environnement, production agricole, recherche, édition, presse, librairie, spectacle vivant, entreprises culturelles, arts plastiques, taxis…

Un accompagnement en cas de difficultés
Votre entreprise a du mal à faire face à ses échéances financières ? Ses perspectives de développement sont incertaines ? L’État et les collectivités territoriales fournissent des aides sous différentes formes : délais de paiement, exonérations de taxes, d’impôts, prise de participation dans le capital de l’entreprise…

Sélectionner les aides adaptées à l’entreprise
Retrouvez tout le détail des aides dans l’espace « Professionnels – Entreprises » sur le site www.service-public.fr.
L’Observatoire des aides aux entreprises recense également tous les dispositifs financiers publics proposés aux entreprises sur le territoire national, y compris les territoires d’Outre-mer : www.aides-entreprises.fr/. Identifiez-vous et recevez les informations concernant votre secteur, votre statut et la situation de votre entreprise !

Le site de l’Agence France entrepreneur (AFE) propose une présentation des différents dispositifs, avec un tableau des principales aides financières publiques et privées. L'AFE propose également une rubrique sur la prévention des difficultés que peuvent rencontrer les entreprises.

Pour aller plus loin :

Découvrez nos formations en ligne