AccueilEspace 16-25 ansLes clés d’internetProtection de vos donnéesVotre vie numérique est suivie à la trace

Internet et le mobile sont une aubaine pour les marketeux et publicitaires. Tous équipés de smartphones, nous sommes plus exposés que nos aînés, et souvent moins méfiants. Mais la prise de conscience arrive avec l’envie de retrouver un peu d’intimité et d’anonymat numérique.

Si vous avez envie aujourd’hui de mieux contrôler l’exploitation de vos données, suivez le guide pour comprendre le tracking sur internet.

La collecte de vos données: indigestion de cookies pour tous!

Le marketing et la publicité en ligne passent par la collecte de vos données personnelles. Pour protéger les internautes, la loi oblige les sites internet à avertir du téléchargement d’un cookie. Sous ce nom tout mignon se cache un fichier informatique qui collecte des données quand vous naviguez sur le site.

Le fichier est sauvegardé sur votre ordinateur et sera lu par son commanditaire, voire ses partenaires à chaque visite.

S'évaluer
Tester vos compétences numériques
Tester vos compétences numériques

Découvrez le parcours « Pix – Réussir-en.fr » pour mesurer vos connaissances tout en développant vos compétences numériques

Cela permet de sauvegarder vos identifiants, ce qui est bien pratique pour aller plus vite, mais ce n’est pas tout. Un site commerçant va par exemple garder en mémoire vos articles préférés et ceux qui sont placés dans le panier. Il va aussi pouvoir tracer votre navigation sur le site, quels articles vous regardez, combien de temps, votre géolocalisation si l’option est activée dans votre navigateur ou sur votre smartphone… Le cookie pourra même suivre vos activités sur les réseaux sociaux.

Derrière la promesse de faciliter la navigation ils vous observent donc de très près.

Pour faire le point sur votre connaissances du phénomène, nous sommes allés à votre rencontre, muni d’un micro et d’une caméra, à la sortie des écoles :

6 choses simples à faire pour limiter le tracking sur internet

  1. Faites le vide régulièrement dans vos cookies (dans votre historique de navigation sur votre navigateur ou dans les options de confidentialité de votre téléphone).
  2. Utilisez des moteurs de recherche qui préservent la vie privée comme Qwant ou naviguez en mode privé sur les autres.
  3. Renseignez uniquement les informations obligatoires quand vous vous inscrivez sur un service ou un site internet.
  4. Désactivez les données de localisation collectées par vos applications dans les réglages de sécurité de votre smartphone.
  5. Bloquez les cookies tiers, vous pouvez le faire par défaut dans les paramètres de Chrome, Firefox ou IE.
  6. Un peu plus expert, utilisez un VPN qui permet de naviguer de façon privée en passant par un serveur anonyme. Votre adresse IP ne peut alors plus être tracée.

À savoir : les limites de la navigation privée

Ce mode empêche avant tout un autre utilisateur de votre ordinateur de voir ou de comprendre quels sites vous avez visité. Votre activité peut rester visible par les sites web que vous consultez, votre employeur ou votre établissement scolaire, ainsi que votre fournisseur d’accès à internet.  

Vos données personnelles : l’or noir du net

Les cookies sont la partie visible de l’iceberg, vous êtes prévenus en arrivant sur le site que vous visitez. Mais l’or noir des données personnelles est recherché en profondeur, dans les CGU et nombreuses autorisations cédées sans y faire attention aux sites et applications que vous utilisez.

L’exemple de l’application FaceApp est un cas d’école. L’application qui vous fait vieillir ou rajeunir en quelques secondes a fait rapidement le buzz. Un buzz positif qui s’est transformé en badbuzz quand les CGU de l’applications ont été mises en lumière. C’était écrit noir sur blanc, l’application russe pourra réutiliser les photos uploadées pour tous les usages possibles et imaginables ! Vous avez envie de vous retrouver dans la prochaine pub de FaceApp avec la tête de votre grand-mère ? Ce n’est peut-être pas dans leurs projets, mais s’ils veulent ils peuvent car vous avez donné votre consentement sans vous en rendre compte !

Ce n’est pas la seule application à abuser des CGU aujourd’hui et beaucoup comptent sur votre acceptation quasi instantanée, à juste titre!

10 précautions élémentaires pour protéger votre vie privée en ligne

La CNIL propose 10 conseils à appliquer pour être mieux protégé :  

  1. Réfléchir avant de publier
  2. Respecter les autres
  3. Ne pas tout dire
  4. Sécuriser ses comptes
  5. Créer plusieurs adresses email
  6. Faire attention aux photos et aux vidéos partagées
  7. Utiliser un pseudonyme
  8. Bien choisir ses mots de passe
  9. Faire le ménage dans ses historiques
  10. Vérifier ses traces