AccueilEspace TPE/PMEVotre site internetSite vitrine, blogMises à jour de son site web : à quelle fréquence et pour quelle utilité ?

Pourquoi mettre à jour son site internet ?

Votre site web est la boutique numérique de votre société. Vous devez la mettre à jour régulièrement de la même façon qu’un commerçant refait sa vitrine régulièrement et pour les mêmes raisons que lui. 
La première est la sécurité : si les logiciels (CMS — gestionnaire de contenu numérique, mais également les extensions pour vous contacter, prendre des rendez-vous ou encaisser vos clients) sont vulnérables, vos données et tout votre système informatique le sont également. 

La deuxième est la visibilité : donner un coup de neuf sur votre site web, actualiser le catalogue des produits en mettant en avant les nouveautés et en vérifiant la disponibilité, proposer de nouvelles informations ou des promotions. Toutes ces actions vont à chaque fois agir sur votre référencement dans les moteurs de recherche en remontant la position de votre site dans les résultats. Et en proposant à chaque fois du contenu neuf à vos clients fidèles, vous leur donnerez envie de venir vous voir régulièrement. 

Continuer d'apprendre
Profiter de 50 conseils essentiels
Profiter de 50 conseils essentiels

Consultez notre guide complet pour vous lancer sur internet, créer votre site internet, vous rendre visible des internautes et trouver vos premiers clients tout en ajustant vos actions à la performance !

Que mettre à jour ? 

Il faut distinguer les mises à jour techniques, les mises à jour du contenu et les refontes complètes. Pour la partie technique, laissez-vous guider par les alertes de sécurité et comblez au plus vite les failles potentielles. Pour le contenu, une organisation en interne doit être établie pour collecter de l’information : promotions, nouveaux produits, actualités de la marque, partenariats, ouverture de magasins… 

Enfin, tous les deux ou trois ans, la question de la refonte du site se pose. Faut-il ajouter de nouveaux modes de paiements, de nouvelles fonctionnalités ? Ou simplement changer l’apparence du site pour correspondre à la nouvelle identité de votre entreprise ? Ici encore, planifiez le tout et pensez à tester les modifications faites pour éliminer tous les problèmes avant de mettre en ligne. 

Si vous utilisez un thème dédié dans votre CMS et que vous souhaitiez en changer, gardez une copie de l’ancien disponible quelques semaines pour pouvoir faire machine arrière en cas d’incompatibilité.

Comment faire ?

Pour les mises à jour technique, procédez comme pour mettre à jour votre matériel informatique. Si vous utilisez un CMS fourni par un tiers (WordPress, Drupal, Prestashop, ou autres…), vérifiez régulièrement que les mises à niveau sont faites, tant pour le logiciel lui-même que pour les extensions qui y sont greffées. N’oubliez pas de passer régulièrement sur le site de votre hébergeur pour mettre à jour l’instance abritant votre site et vérifier qu’elle est adaptée à vos besoins. 
Attention, n’automatisez que les mises à jour de sécurité. Pour les autres mises à jour, attendez que d’autres les aient faites avant vous pour profiter de leurs retours d’expérience et éviter les incompatibilités bloquant votre activité. 

Pour les mises à jour du contenu, il existe des extensions liant les logiciels d’ERP (pour la gestion des stocks) ou de CRM (pour la prise de rendez-vous ou les informations clients) aux principaux CMS. Appuyez-vous sur celles-ci pour avoir un site toujours actualisé. Prenez également le temps, régulièrement, d’aller sur votre site pour y inclure un mot de bienvenue, une nouvelle actualité, etc. Le faire vivre au rythme de votre activité en quelques sortes. 

Les refontes du site sont, elles, de véritables chantiers informatiques qui doivent être pensés par les équipes techniques et le métier : de quoi le site a besoin pour mieux vendre, quels sont les nouveaux outils à disposition ? Puis installez le nouveau site en parallèle de l’ancien dans un premier temps. Si le deuxième pose des soucis à vous ou vos clients, vous pourrez toujours vous rabattre sur le premier le temps de revoir votre copie.