AccueilEspace TPE/PMEVotre identité numériqueStratégie webQuel rôle donner au local et au numérique dans l’après confinement ?

Un boom du numérique fait pour durer!

Après plusieurs confinements, plus besoin de démontrer l’importance du numérique dans nos modes de vie. Les plus réticents se sont retrouvés sur un écran, pour voir leurs proches, se faire livrer, s’informer, travailler, se soigner, bouger, acheter… En mars 2020, 2,5 millions de nouveaux clients français ont eu recours au e-commerce en quelques jours seulement (source : Les Echos). Les ventes en ligne des magasins physiques ont progressé de 53% en moyenne en 2020 et le e-commerce représente désormais 13,4% du commerce de détail (source : étude FEVAD, 2021). Une nouvelle habitude qui devrait donc perdurer, bien au-delà de la pandémie. 

Continuer d'apprendre
Être alerté des nouveautés
Être alerté des nouveautés

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir nos derniers contenus et l’agenda des prochains événements à ne pas manquer

Faire du shopping au contact des autres va rester difficile, d’un point de vue sanitaire comme psychologique, pendant de longs mois. Le parcours client évolue aujourd’hui laissant la place à plus de numérique pour plus de sécurité. Au-delà des précautions mises en place et des messages rassurants des enseignes, la consommation en ligne va permettre aux entreprises de maintenir et développer leurs ventes. Il est donc nécessaire pour les entreprises de penser différemment leur activité et d’accélérer la vente en ligne comme la communication en ligne. D’après une étude Oxatis de janvier 2020 (avant la crise donc), l’ouverture d’un site e-commerce permettait déjà une augmentation de 14 % du chiffre d’affaires du magasin pour un marchand qui utilise les deux canaux simultanément. Et, en Chine, par exemple, le commerce en ligne continue de battre des records y compris les périodes de confinement passées.


Une présence en ligne vitale  

Le temps est donc venu pour toutes les TPE, les PME, les artisans, professions libérales, agriculteurs, commerçants, de s’équiper d’une présence en ligne adaptée à la poursuite de leur activité quel que soit le contexte. Cette crise peut vous servir d’accélérateur pour passer au numérique et au e-commerce. 

Les outils numériques sont accessibles à tous aujourd’hui pour rebondir dans ce contexte économique et sanitaire. Et, une présence en ligne indépendante, qui se traduit par un site internet dédié, est un argument distinctif essentiel en temps de crise… à même de rassurer vos clients sur la bonne exploitation de leurs données et de leur argent ! Avoir votre nom de domaine propre, avec des emails personnalisés au nom de votre entreprise, vous assurera aussi une meilleure communication auprès des clients et renforcera votre image professionnelle. 

Selon les résultats annuels du DESI 2019 (Digital Economy and Society Index) 2019, la France occupe la 16e place du classement de la compétitivité numérique, sur les 28 états membres évalués. La marge de progression est encore forte et les entreprises françaises ont un large potentiel de croissance à leurs portées. D’après la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), le e-commerce a franchi le cap des 100 milliards d’euros en France en 2019 pour atteindre 112 milliards d’euros en 2020. 

Consommer local par nécessité et responsabilité 

Sous la contrainte, la consommation des français a changé pendant le confinement, avec un déficit de consommation de 35 % selon l’Insee. La consommation s’est recentrée sur les produits élémentaires, les circuits de distribution au plus près, le e-commerce alimentaire et les réseaux directs producteurs. Une tendance qui peut s’étendre aux secteurs non alimentaires pour consommer plus responsable et retrouver confiance en ce que nous achetons. 

Les Millennials seront moteurs dans ces changements et semblent déjà prêts à revoir leurs modes de consommation. La production made in France est désormais plus importante à leurs yeux. Selon le baromètre #MoiJeune 20 Minutes / OpinionWay du 3 mai 2020, la relocalisation de la production des produits essentiels en France est la 3e priorité pour les jeunes sondés (53%), derrière les objectifs environnementaux et la revalorisation des salaires des soignants. 

Made in France et site en .fr pour rassurer les clients 

Le made in France rassure. Et, ce n’est pas nouveau.

Les crises sont rarement des révolutions mais des accélérateurs. Cette crise mondiale pousse à la mise en œuvre de nouveaux modèles économiques et communicationnels. Les enjeux environnementaux, de consommation locale et de transition numérique étaient déjà en train de changer nos habitudes. Il s’agit désormais d’entendre les consommateurs et de passer à l’action. 

Disposer d’un site internet en .fr est plus que jamais un marqueur important pour votre image de marque. Il donne confiance aux clients et c’est l’extension jugée la plus adéquate pour de nombreux secteurs d’activité. Enfin, c’est aussi un axe de solidarité puisque 90 % des bénéfices tirés du .fr sont reversés chaque année à la Fondation Afnic, œuvrant contre l’exclusion numérique en France. De quoi accélérer la mise en cohérence de votre image de marque et de vos valeurs avec votre présence en ligne, en matière de numérique donc. Pour les autres domaines, il est rassurant de voir la profusion d’idées, souvent solidaires et locales, qui donnent naissance à de nouveaux modèles ! A suivre…