AccueilEspace TPE/PMEVos outils de communicationPartenariats / E-influenceVente en ligne : comment tirer profit des places de marché ?

Difficile aujourd’hui de vendre sur internet sans se positionner sur une place de marché, ou marketplace. Ces plateformes rassemblent marques et revendeurs en un seul lieu afin d’offrir aux internautes un vaste choix de références et surtout de prix.

Les concurrents se côtoient, comme dans un immense centre commercial et essayent d’attirer les clients internautes à coup de promotions et d’offres alléchantes. Comment en tirer profit vous aussi ? 

Profiter de 50 conseils essentiels

Consultez notre guide complet pour vous lancer sur internet, créer votre site internet, vous rendre visible des internautes et trouver vos premiers clients tout en ajustant vos actions à la performance !

Quelle place de marché choisir?

Votre marque peut se positionner sur plusieurs plateformes bien sûr. Selon votre secteur d’activité, de nombreuses options s’offrent à vous.

Dans le secteur de la beauté et de la santé par exemple, il est indispensable aujourd’hui de se référencer sur les marketplaces permettant de prendre rendez-vous en ligne : Doctolib, Keldoc, AlloDocteur, DocAvenue, Wecasa, Planity, Treatwell, Unizen, ReportHair, Popmyday, Balinea… Pratiques et rapides, les internautes sont très friands des plateformes de prise de rendez-vous entre professionnels et clients. Plus besoin de téléphoner et les promotions qui y sont présentes attirent du monde.

Les marketplaces permettent également de vendre, que ce soit sur des places spécialisées ou généralistes. Pour trouver plus vite ce qu’ils cherchent, les internautes aiment les sites spécialisés du type Doctipharma, Promopharma, Manomano, Zalando, Spartoo, Brandalley, Placedestendances, Momox, Asos, Farfetch, MonEchelle, Fruugo… Tous les professionnels sont concernés, même en BtoB avec Metro, Distriartisan, CDiscountPRO, AmazonBusiness.

Les grandes typologies de places de marché et leurs incontournables

Quelques incontournables : Doctolib, Cdiscount, RueduCommerce (Groupe Carrefour), la  Fnac/Darty, La Redoute, Pixmania, Le Bon Coin, Esty, Vinted, eBay, Vestiaire collective, Zalando, Spartoo, Metro, Distriartisan, CDiscountPRO, AmazonBusiness.

Les critères pour bien choisir sa (ses) place(s) de marché

  • Le référencement est important : testez le positionnement des places de marché sur Google en effectuant quelques recherches avec des mots clés importants pour votre commerce. Vous verrez vite quelles marketplaces ressortent en 1ère
  • Les catégories de produits, généralistes ou spécialisées : assurez-vous d’être présent sur les bonnes places de marché. Diversifiez vos sources de revenus, ne misez pas tout sur une seule place de marché.
  • La grille des commissions, elles vont de 5 à + de 15 % selon les produits
  • Attention aux frais : frais de gestion, frais d’insertion, frais fixes… ils s’ajoutent aux commissions et aux abonnements.
    Attention aux conditions de retour, de SAV et de livraison qui sont très différents d’une plateforme à l’autre et ont un impact important sur vos ventes et vos clients
  • Examinez de près les options de livraison, les clients aiment avoir le choix et payer le moins possible.

Ces critères vous aideront à choisir, notamment sur les places de marché généralistes où toutes les catégories de produits se côtoient. Les immenses places de marché en ligne des grands généralistes sont aujourd’hui Cdiscount, RueduCommerce (Groupe Carrefour), la Fnac/Darty, La Redoute, Pixmania, Rakuten… Ils promettent des millions de clients actifs et des millions de visiteurs uniques par mois.

Désormais, on trouve également les incontournables places de marché des GAFA avec leur puissante force de frappe telles qu’Amazon, Google Shopping ou Facebook Marketplace.

Sans oublier les places prévues initialement pour les particuliers et où les professionnels sont à présent les bienvenus. Vous pouvez ainsi créer des boutiques professionnelles sur des plateformes de petites annonces comme Le Bon Coin, Kicherchkoi, Esty, Vinted, eBay, Vestiaire collective, AirBnB…

Les places de marché sur enceintes connectées

Amazon, Google ou Siri sont devenus « prescripteurs » avec leurs partenaires commerciaux. Le marché mondial de ces enceintes intelligentes pourrait être multiplié par quatre en 5 ans, pour atteindre 14,7 milliards d’euros en 2022 (étude IDC). De quoi attirer les distributeurs qui ne peuvent être absents de ces places de marché potentielles. On trouve déjà aujourd’hui des marques comme Monoprix, Leclerc ou BestBuy. Ils proposent pour l’instant de créer des listes de courses ou des conseils d’achats, en attendant de pouvoir prendre les commandes. Les entreprises peuvent elles aussi être présentes sur ce marché et attirer de nouveaux clients par la voix. Le chiffre d’affaires mondial des ventes qui passeront par ces enceintes connectées pourrait passer d’à peine 2 milliards d’euros en 2018 à 40 milliards en 2022 (étude du cabinet OC&C Strategy Consultants). Du conseil à la vente le pas sera donc franchi pour les commerçants sur ces appareils connectés.

Les habitudes des consommateurs évoluent vite et les marques doivent rester à l’affût des nouveaux usages. Être visible sur les places de marché est aujourd’hui important pour toucher les consommateurs.