AccueilEspace 16-25 ansVotre e-réputationIdentité numériquePourquoi et comment réserver son nom sur internet sans tarder ?
  • Réserver son nom de domaine pour le protéger 
  • Comment déposer votre nom de domaine en 5 étapes ?
  • Que faire si mon nom de domaine est déjà réservé ?
  • Passer au numérique

    Création de site internet, e-mail professionnel… Découvrez les offres recommandées par les experts du .fr répondant à l’ensemble des critères requis pour une présence en ligne indépendante et maîtrisée

    Réserver son nom de domaine pour le protéger 

    Comment réserver un nom de domaine ? Vous pouvez déposer un nom de domaine sans forcément créer un site internet. Ces deux démarches peuvent être faites indépendamment l’une de l’autre. Les avantages sont multiples :

    • Vous pouvez créer un e-mail personnalisé du type « prenom@nom.fr », facile à retenir et sans mention d’une entreprise commerciale dans votre adresse.
    • Vous disposez d’une présence en ligne, du contrôle et de la protection de votre identité sur internet. Si votre entreprise porte votre nom, anticiper la réservation de votre nom de domaine au plus vite pour éviter qu’un homonyme ne vous prenne de court.
    • Vous garantissez la conservation de vos données si vous changez d’employeur, de carrière ou de fournisseur d’hébergement.

    Alors, réservez votre nom de domaine sans attendre. Ainsi, le jour où vous serez prêt à lancer votre site, créer votre adresse e-mail personnalisée ou rediriger votre page internet sur les réseaux sociaux par exemple, vous n’aurez plus qu’à vous lancer !


    Quel nom de domaine pour votre activité ?


    Comment déposer votre nom de domaine en 5 étapes ?

    1. Trouvez un nom de domaine et vérifiez sa disponibilité

    Avant de réserver un nom de domaine, vous devez décider de son orthographe. Elle peut varier autour de votre nom et de votre prénom selon leur disponibilité. Il est possible, par exemple, de choisir un nom de domaine avec ou sans tiret. Attention à ne pas compliquer le libellé afin d’éviter les erreurs d’écriture et de faciliter sa mémorisation. Vous pouvez vous aider de notre Whois pour savoir ce qui est déjà pris et par qui.

    Pensez à un autre paramètre d’importance : le choix d’un nom de domaine performant pour votre référencement sur les moteurs de recherche. Inspirez-vous également de nos conseils d’experts sur le choix du nom de votre site internet, un élément décisif pour la réussite de votre stratégie marketing en ligne.

    2. Choisissez l’extension internet

    Quand vous réservez un nom de domaine, le choix de la bonne extension pour votre site personnel est essentiel. Pour un nom de domaine en France, le plus cohérent est l’extension .fr. Elle reflète votre identité française et contribue à valider l’authenticité et la fiabilité de votre profil. Il existe de nombreuses extensions encore plus spécifiques comme le .art, .paris, .blog, .space, .voyage… Moins usuelles, elles sont plutôt à prendre en complément du .fr selon leur pertinence au regard de votre stratégie.


    À savoir : l’extension de domaine .fr est réservée aux sites web ayant une adresse ou une activité sur le territoire de l’un des États membres de l’Union Européenne ou sur l’un des États suivants : Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse. Cette obligation s’applique pendant toute la durée de vie de votre nom de domaine. 

    L’extension .fr a été créée en 1986 et est gérée par l’Afnic, Association française pour le nommage Internet en coopération. Gage de crédibilité et de proximité, elle est l’extension de référence pour les entreprises se revendiquant comme françaises.


    3. Déposez le nom de domaine

    Une fois le nom et l’extension choisis, vous pouvez passer à l’étape suivante : l’enregistrement. Pour obtenir votre nom de domaine en .fr, vous pouvez vous adresser à un bureau d’enregistrement accrédité par l’Afnic, comme OVH, Gandi, Amen, LWS ou Ionos, entre autres. Nous proposons un annuaire des bureaux d’enregistrement accrédités. Ces bureaux d’enregistrement vous permettent également de procéder à la vérification de la disponibilité du nom de domaine.

    Ce dépôt peut aussi être géré par un hébergeur ou un prestataire web si vous souhaitez le coupler à un site internet par exemple. Comptez une douzaine d’euros par an en moyenne selon les services et fonctionnalités choisis.


    Le prix d’un nom de domaine


    4. Déposez des alias autour du nom de domaine

    Une fois votre nom de domaine choisi, vous pouvez ajouter des alias semblables. Avec votre initiale de prénom, sans votre prénom, avec un qualificatif ou des variations d’orthographe par exemple. Une stratégie de portefeuille de noms de domaine pertinente vous permet notamment de décupler vos chances d’être facilement trouvé sur le web. 

    5. Paramétrez le renouvellement

    Le dépôt d’un nom de domaine est valable pour un an minimum, mais vous avez la possibilité de l’enregistrer pour plusieurs années (jusqu’à 10 ans pour le .fr). Deux avantages à cette formule : vous bénéficiez de tarifs dégressifs et vous n’avez plus à vous soucier de la période de renouvellement.

    Que faire si mon nom de domaine est déjà réservé ?

    Dans ce cas, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

    • Faites varier votre nom de domaine en utilisant des synonymes, des acronymes, des tirets, ou en ajoutant des mots supplémentaires. Parfois, une légère modification suffit à rendre un nom de domaine disponible.
    • Contactez le propriétaire actuel via l’outil Whois pour tenter de racheter votre nom de domaine. 
    • Surveillez sa disponibilité en utilisant un outil de veille en ligne.
    • Envisagez une extension de domaine différente : .info, .net, .org, etc. Veillez alors à ce que cette extension soit pertinente pour votre site web et votre stratégie. Si vous souhaitez avoir un lien avec un pays spécifique, vous pouvez envisager d’autres extensions de pays. Par exemple, .ca pour le Canada, .de pour l’Allemagne, etc.
    www.
    .fr

    Veuillez remplir ce champ

    :
    S’inscrire
    à la newsletter