%}

> Août 2016

7 Conseils pour conclure vos ventes en ligne !

Malgré toutes vos tentatives pour rendre vos produits plus attractifs en ligne, vous constatez des paniers trop souvent abandonnés ? Mettez toutes les chances de votre côté pour que chaque visite sur votre site se concrétise en achats.

1 – Faire une piqûre de rappel
Saviez-vous que 98% des visiteurs d'un site de e-commerce ne font aucun achat et que 67% des achats sont abandonnés ? Pour remédier à cela et rappeler à votre client de passer commande, pensez à envoyer un mail de relance avec un lien vers son panier et notifiez-lui le temps de sauvegarde de sa réservation - généralement le délai est de 24h – afin qu’il passe commande rapidement. Il est essentiel que la relance soit envoyée au bon moment. Dans les heures suivant l'abandon de l’achat, le visiteur a encore à l'esprit les articles qu'il avait l'intention d'acheter. Il convient donc de revenir vers lui avant que cet engagement ne disparaisse. N’hésitez pas à émettre des codes promotionnels pour l’inciter à franchir le pas. Un simple -10% disponible pendant 2 heures peut décider un potentiel acheteur à enfin conclure son achat. Enfin, ajoutez des produits similaires à ceux sélectionnés. Ces recommandations le satisferont peut-être davantage que les produits sélectionnés par ses soins.

2 – Etablir une relation de confiance
Rassurez vos clients sur la sécurité mise en place sur votre site. En effet, ils sont encore trop nombreux à abandonner leur commande en ligne par peur du piratage de leurs données. Proposez également Paypal comme mode de paiement. Ce service sécurisé en ligne permet d’avoir une visibilité instantanée sur ses transactions financières. Plus de 5 millions d'utilisateurs en France ont recours à ce moyen de paiement par carte bancaire. Affichez clairement les logos indiquant que votre site est sécurisé et que la transaction est satisfaite ou remboursée. Enfin, humanisez votre entreprise en renseignent vos coordonnées postales, un numéro de téléphone, un mail et un chat on-line. Cela rassurera vos clients. Vous pouvez également afficher les témoignages clients en bas de page pour garantir votre fiabilité.

3 – Faciliter l’enregistrement d’un compte client
Tout d’abord, il faut savoir qu’un achat en ligne « s’encourage ». L’enregistrement d’un compte client peut rebuter, surtout s’il nécessite de remplir un formulaire de 6 pages. Allez à l’essentiel - 2 pages maximum- pour réduire le taux d’abandon de l’enregistrement en-dessous de 5%. Soignez vos messages tout au long de l’enregistrement : permettez-vous un peu d’humour avec des petites phrases d’accroche, rappelez au client le joli colis qu’il recevra… autant d’astuces qui encourageront l’achat.

4 – Laisser le client tranquille 
40% des acheteurs en ligne hésitent à créer un compte client par peur de recevoir trop de spams et d’incitations d’achat. Lors de leur inscription, ne pré-cochez jamais la case « souscrire à la newsletter ». En plus d’être interdit dans le code de la consommation, vous prenez le client en traître, puisqu'il se soumet à une offre dont il ne veut pas.

5 – Valoriser la livraison
1/4 des e-clients abandonnent leur achat en fin de parcours à cause d’un manque d’information sur la livraison ou sur les délais de réception de la commande. Une solution simple et efficace est de clairement définir les paramètres de livraison et de proposer plusieurs possibilités : voie express ou traditionnelle, livraison à domicile ou en point relais, etc. Mais gardez en tête que les 3/4 des personnes n’acceptent pas un délai de livraison supérieur à 7 jours. Autre faiblesse de la livraison : son coût ! 9 e-shopper sur 10 avouent acheter davantage de produits ou augmenter leur fréquence d’achat si la livraison est gratuite. Proposez ainsi des codes promos ou un prix de livraison qui ne dépasse pas 5% du prix de vente.

6 - Afficher le maximum d’informations 
Pour éviter tout malentendu, affichez clairement les éléments susceptibles de créer la confusion (descriptions produits, CGV, livraison…).L’idéal est de les rendre accessibles dans la partie « panier » du client pour qu’il puisse les consulter avant le paiement. Mentionnez également, de façon claire et lisible, votre politique de retour à plusieurs endroits sur votre site, et notamment sur les fiches produits, car 7 acheteurs sur 10 la vérifient avant de passer à l’achat. Sachez, par ailleurs, que 61% des Français se déclarent prêts à acheter davantage avec une politique de retours avantageuse.

7 - Garder l’œil sur les statistiques
Tous les sites e-commerce sont aujourd’hui dotés d’outils analysant l’attitude de la clientèle. Ces données permettent d'aller très loin dans le degré de connaissance, et donc dans le degré de personnalisation de la relance ou du compte client (recommandation particulière, envoi de la newsletter aux heures les plus propices, etc.). Et c'est là toute la clé de l'identification et de la récupération des achats "manqués".

Pour aller plus loin :

Découvrez nos formations en ligne